Le CBD et la Sclérose en plaques SEP
Le CBD et la Sclérose en plaques SEP

CBD et sclérose en plaques : est-ce vraiment efficace pour apaiser et améliorer le quotidien des malades ?

Alors que la sclérose en plaques (SEP) a été identifiée il y a plusieurs siècles, elle n’est réellement étudiée que depuis la moitié du XIXème siècle et reste, pour l’instant, incurable. Bien qu’il ne soit pas possible de la soigner, des traitements existent pour ralentir sa progression et apaiser la douleur des malades. Troubles sensoriels ou troubles moteurs, le cannabidiol (CBD), qui n’est à ce jour pas reconnu comme traitement en France, semble contribuer au soulagement de certains symptômes. Pour vous permettre de comprendre tout cela un peu mieux, décryptons ensemble cette maladie et l’effet du CBD sur la SEP.

La sclérose en plaques : qu’est-ce que c’est ?

La sclérose en plaques, abrégée par l’acronyme SEP, est une maladie auto-immune qui se caractérise par une inflammation du système nerveux central (celui-ci comprend le cerveau et la moelle épinière). Le système de défense immunitaire, qui est censé lutter contre les bactéries et virus, des personnes atteintes de SEP, va plutôt s’attaquer à leur myéline.

La myéline, qui est une enveloppe servant à protéger les fibres nerveuses du cerveau, aide à propager l’influx nerveux depuis le cerveau vers les parties du corps. Les défenses immunitaires venant s’attaquer à la myéline engendrent donc un dérèglement au niveau de la circulation et transmission des informations du système nerveux, ce qui endommage, par voie de conséquence, le bon fonctionnement du corps.

Quels sont les symptômes courants de la sclérose en plaques ?

Les personnes atteintes de sclérose en plaques subissent des crises, aussi appelées poussées, qui sont des phases au cours desquelles la maladie est exacerbée temporairement. De nouveaux symptômes peuvent alors apparaître ou ceux étant déjà présents peuvent être aggravés. De plus, cette maladie s’aggrave au fil du temps et peut, à moyen ou long terme, causer un handicap moteur irréversible.

Selon les chiffres officiels, 100 000 personnes sont atteintes de SEP en France. Néanmoins, il est important de mettre en avant la difficulté à détecter les symptômes de la maladie au premier abord. Ce chiffre serait donc en réalité bien plus important. A l’instar de la fibromyalgie, la sclérose en plaques touche principalement les jeunes adultes femmes.

En matière de symptômes liés à la SEP, les patients déclarent souvent un état de fatigue, voire de dépression, avec des troubles de la vision, de mémoire à court terme (MCT) et de concentration, mais aussi des tremblements, de la perte d’équilibre, des vertiges, des problèmes urinaires, des troubles digestifs et de la raideur musculaire, entre autres.

Quels traitements pour soulager la sclérose en plaques ?

Il existe différents types de sclérose en plaques avec divers symptômes à des degrés de gravité différents :

· La sclérose en plaques récurrente-rémittente ;

· La sclérose en plaques progressive secondaire ;

· La sclérose en plaques progressive primaire.

Malheureusement, on ne guérit pas de la SEP et la communauté scientifique continue de rechercher les causes de la SEP dans l’optique d’élaborer un traitement capable de réparer la myéline endommagée. Cependant, il existe des traitements pour soulager et apaiser les symptômes du patient pour tenter d’améliorer son quotidien. Ces traitements s’appuient sur deux axes majeurs :

· Le traitement des poussées : il vise à calmer les douleurs survenant lors des crises (administration de corticostéroïdes, de puissants anti-inflammatoires) ;

· Un traitement de fond : il permet de ralentir l’évolution de la SEP (prise de traitements médicamenteux et favorisation du bien-être du patient par différentes approches, comme la méditation, la luminothérapie, la rééducation par la marche ou encore la psychothérapie par exemple).

En attendant une meilleure solution, la médecine alternative, et notamment le CBD, permet d’aider à contenir la maladie.

Quels sont les effets du cannabidiol sur la sclérose en plaques ?

Les recherches scientifiques ne sont pas encore suffisamment détaillées pour dire d’utiliser le CBD en monothérapie ou pour connaître l’ensemble des effets des cannabinoïdes à long terme sur la maladie et l’organisme ; cependant, elles ont montré l’intérêt du CBD pour améliorer le quotidien des personnes souffrant de sclérose en plaques. En outre, de nombreuses études, dont une étude de la Fondation Charcot notamment, mettent en avant l’utilisation du CBD pour soulager et apaiser les symptômes de la SEP. En effet, d’un point de vue scientifique, le cannabis aiderait à réduire la spasticité (contractions musculaires involontaires, ou tonus musculaire exagéré créant des spasmes) ainsi que la douleur des patients souffrant de sclérose en plaques.

Comment le CBD soulage-t-il les douleurs liées à la sclérose en plaques ?

Pour comprendre comment le CBD aide à soulager les patients atteint de SEP, il faut se pencher sur le fonctionnement de notre corps après la prise de cannabidiol. Le CBD se lie aux capteurs CB de notre système endocannabinoïde (SEC) et cette liaison peut entraîner certaines modifications au moment de la neurotransmission des informations. Il peut donc aider à contrôler la sensation de douleur et agir comme décontractant musculaire grâce à un effet relaxant quasiment instantané, et améliorer la motricité du consommateur.

Le CBD étant considéré comme un antalgique, décontractant, anti-inflammatoire et relaxant ; il correspond donc parfaitement aux besoins du patient lorsqu’une crise survient. Ces propriétés entraînent un état de mieux-être pour le patient et l’aident à supporter davantage les phases de poussées liées à l’évolution de sa maladie. Non seulement les personnes atteintes de la SEP bénéficie de ses vertus, mais le CBD atténue également la douleur liée à d’autres maladies comme la fibromyalgie notamment.

Le CBD peut-il vraiment ralentir l’évolution de la sclérose en plaques ?

Des études menées aux Etats-Unis en 2003 et 2008 avaient déjà mis en avant des résultats montrant le potentiel du cannabis pour soulager la douleur et les spasmes musculaires des malades puisque le CBD agit sur le système de communication interne du corps humain. Plus récemment, en 2011, 2015 et 2018, d’autres études ont révélé l’efficacité des cannabidoïdes pour ralentir la progression de la maladie et retarder l’apparition des symptômes. Agissant comme agent neuroprotecteur, le CBD possède donc un potentiel thérapeutique très intéressant sur les pathologies inflammatoires.

Dans le cas de la SEP, la dégradation de la myéline et la libération de cytokines emballent le système immunitaire et provoquent une inflammation importante. Le potentiel anti-inflammatoire du CBD fait donc naître un espoir pour réduire l’inflammation et ralentir la dégradation de la myéline. Il est

bien entendu nécessaire de réaliser des études plus approfondies afin de déterminer un protocole précis si l’action anti-inflammatoire du CBD est confirmée pour la SEP.

Le CBD et la SEP dans le monde : le point sur la situation

Cela fait des siècles que l’être humain consomme du cannabis. Néanmoins, son utilisation thérapeutique n’en est qu’à ses débuts. En effet, les restrictions légales ont rendu difficile l’exploitation de son potentiel. Pourtant, ces restrictions sont en voie d’assouplissement en France et dans le monde entier. Certains pays ont d’ailleurs déjà légalisé certains médicaments à base de THC mélangé à du CBD. Bien sûr, les conditions de délivrance restent strictes selon les pays.

En France, l’usage du cannabis thérapeutique n’est pas encore officiellement et légalement accepté. Cela veut donc dire que le cannabis ainsi que ses dérivés, dont le CBD, ne sont pas considérés comme un traitement et ne peuvent pas être prescrit comme tel.

Certains pays utilisent déjà le CBD pour traiter la SEP

Pour la sclérose en plaques, certains pays ont déjà légalisé le cannabis thérapeutique, et pas besoin de regarder les pays pionniers comme le Canada ou encore les Etats-Unis. En Europe, des pays voisins de la France recommandent déjà l’utilisation du THC et CBD pour traiter la SEP : il s’agit de la Belgique et de l’Angleterre.

Ces deux pays ont rendu légal l’usage du Sativex® (qui consiste à pulvériser un mélange de THC et CBD sur les muqueuses buccales du patient). Les autorités belge et britannique ont limité cette alternative à certains patients ne réagissant pas aux traitements classiques seulement. Le Sativex® permet aux patients répondant à ce traitement de constater une amélioration de la douleur, de la spasticité, du sommeil et des troubles urinaires.

En France, bien que le Sativex® soit autorisé depuis janvier 2014, il n’est malheureusement toujours pas utilisé. Pour les malades souffrant de SEP, il est malgré tout possible d’acheter légalement du CBD pour améliorer leur condition au quotidien. Parmi tous les produits disponibles sur le marché, les plus efficaces dans le cas de la SEP sont l’huile de CBD en déposant quelques gouttes sous la langue, le crumble de CBD à utiliser en vaporisation ou en infusion, ou la Wax CBD+CBN qui peut être consommée de différentes façons.

Les informations à retenir à propos du CBD et de la SEP

En résumé, le CBD représente une solution efficace pour aider les malades atteints de sclérose en plaques à se sentir mieux au quotidien en diminuant leur douleur et réduisant leur inflammation, surtout en cas de crise. Le CBD aide notamment à :

· Réduire les spasmes, la spasticité, les douleurs neuropathiques, l’anxiété et les inflammations ;

· Améliorer les déficits moteurs, la qualité du sommeil et du bien-être général du patient.

Le CBD est donc une ressource ayant largement prouvé son efficacité pour atténuer les symptômes et ralentir l’évolution de la SEP. Les recherches à effectuer dans ce domaine restent nombreuses, mais néanmoins très prometteuses. Bien entendu, avant d’ingérer des produits à base de CBD, il est recommandé de consulter votre médecin traitant afin de prévoir un accompagnement thérapeutique cohérent. Chaque patient aura des besoins adaptés à sa situation, il est donc essentiel d’agir avec précaution.

Enfin, la qualité du CBD est un facteur primordial. Des certifications et réglementations permettent de garantir la qualité du chanvre utilisé dans la conception des produits.

     11/29/2021 18:18:35    0 Commentaires

Leave the Comment