J'AI ARRÊTÉ LE CANNABIS THC GRACE AU CBD
J'AI ARRÊTÉ LE CANNABIS THC GRACE AU CBD

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Le CBD fait partie de la grande famille des cannabinoïdes présents dans la structure moléculaire du Cannabis. Il en existe plus de 300 connus à ce jour. Celle qui nous intéresse, le CBD, est un acronyme de Cannabidiol. Il ne faut surtout pas la confondre avec le THC qui elle est la molécule psychoactive du Cannabis, responsable de la sensation de "défonce" et addictive. On prête au CBD des vertus thérapeutiques diverses à savoir: traitement ponctuel à des états de stress ou d'angoisse, réduction de tremblement pour des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou des personnes épileptiques, anti nausée, anti inflamatoire etc... Toutes ses propriétés sont actuellement étudiées dans différents laboratoires, mais il est donc impossible à ce jour d'avancer avec certitude que le CBD contrairement au THC soigne réellement toutes ces pathologies. En revanche ce que l'on sait, c'est que certaines personnes arrivent à sortir de l'addiction au THC, autrement dit du joint classique et illégal, grâce CBD. On vous explique.

"Je fumais 10 joints par jours de THC et je ne connassais pas le CBD..."

Notre ami, que nous appellerons Kevin, fumait du shitt ou parfois de l'herbe qui contenait du THC et non du CBD depuis l'âge de 14 ans. Très tôt on lui propose son premier joint et il semble que cela lui ai vite plu. "Bien sur au début je n'en fumais pas tout les jours" nous déclare-t-il, mais de fil en aiguille Kevin augmentera sa consommation avec ses amis. Le fait qu'il commence à gagner un peu d'argent grâce à son apprentissage, lui permet d'en acheter des quantités plus importantes et donc de consommer plus. Il nous avouera que le fait de commencer à fumer ses joints  de THC seul sans ses amis lui fera doubler sa consommation. "Je fumais 10 joints par jour et parfois plus" nous dit-il. Kevin commence alors à s'isoler alors qu'il a à peine 19 ans. Ses relations avec son père commencent à se dégrader. "Il ne comprenait pas, je devenais un raté et un drogué à ses yeux" Le fait que Kevin n'ait pas de travail n'a pas arrangé les choses. Mais un jour un ami de son frère, qui était au courant de la situation, lui parle du CBD en substitut du THC...

"Le CBD m'as sauvé ! Au revoir le THC..."

Kevin ne connaissait pas le CBD. L'ami de son frère lui explique donc que l'on peut trouver ce produit sous forme d'huile, mais surtout de fleurs ou de résine tout comme le THC. "L'avantage me dit-il c'est que je pouvais avoir le même goût que dans mes joints sans planer". Son ami lui explique que c'est un peu la même chose que la cigarette électronique pour les fumeurs. Il lui propose donc d'en acheter sur un site spécialisé. "C'était cher à ce moment la" nous confie-t-il, il commande donc quelques grammes d'herbe de CBD et un gramme de résine sans grande conviction par rapport au THC. Une fois le colis reçu, Kevin l'ouvre tout de même curieux de découvrir son contenu. Il fût étonné par la qualité des produits qu'il avait commandé. Il nous avouera qu'il avait rarement pu se procurer une beuh aussi aboutie dans la rue. 

Notre ami commence donc à consommer ces nouveaux produits, heureux de pouvoir conserver la gestuelle et le goût sans pour autant avoir les effets d'un joint. "Je n'ai pas arrêté d'un coup" nous a-t-il déclaré "J'ai d'abord remplacé quelques joints de THC par du CBD". Progressivement Kevin diminuait sa consommation de joints de THC au profit du CBD, et en à peine trois mois il était passé de 10 à 1 par jour. Le plus dur nous dira-t-il était d'arrêter celui d'avant aller se coucher. Au bout de 6 mois notre ami est devenu complètement sevré. Plus un seul joint ni le soir ni le matin. Son entourage familial a pu retisser des liens avec lui et plus précisément son père avec lequel les relations s'étaient bien dégradées.

"Le CBD m'a sauvé, il m'a aidé à sortir de mon addiction" c'est avec un réel sourire de satisfaction et une grande fierté que Kevin nous dira ces mots. En effet selon lui, le fait d'avoir pu trouver une réelle alternative à sa consommation de stupéfiant y est pour beaucoup dans son sevrage. Il a fallu tout de même faire preuve de volonté pour aller au bout de cette démarche, mais d'après lui le fait d'avoir eu accès à ces produits a été réellement déterminant.

"Je conseille le CBD pour les gens accros au THC"

Convaincu par son expérience personnelle avec le CBD, Kevin en a beaucoup parlé autour de lui."Je conseille le CBD pour les gens accros au THC et qui n'arrivent pas à s'en sortir" Il se rendra compte que peu de gens connaissent ce produit. Il nous déclarera même être surpris que les centres d’addictologie ne travaillent toujours pas avec cette molécule, que ce soit sous la forme d'herbe ou de résine CBD.

L'histoire de Kevin nous a beaucoup touché et nous nous devions de la partager pour informer des personnes qui seraient dans un cas similaire.

     09/26/2019 20:44:24    0 Commentaires

Leave the Comment